Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog d ALLIS CHALMERS

Articles avec #reconstitution tag

SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES

28 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #Conducteurs, #Saumur, #militaire, #Musee

- Présents tout le weekend ..alors ne les oublions pas !!

SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
SAUMUR 2017 - LES CONDUCTEURS DES BLINDES
Lire la suite

SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -

28 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #francais, #ww1, #Saumur

Le Saint-Chamond est le deuxième char d'assaut produit pour l’Armée Française au cours de la Première Guerre mondiale. Il est beaucoup plus lourd et plus long, mais aussi mieux armé que le premier, le char Schneider CA1. Quatre cents exemplaires sont fabriqués par la Compagnie des forges et aciéries de la marine et d’Homécourt (FAMH) à Saint-Chamond. Né de la rivalité entre la firme de Saint-Chamond, d'une part et, d'autre part, de la société Schneider, il se révèle assez peu efficace sur des terrains bouleversés par les tranchées et les impacts de l'artillerie. Cependant en 1918, lors de la reprise de la guerre de mouvement en rase campagne, son canon de 75 mm est utilisé pour attaquer à distance l’artillerie de campagne adverse. La principale faiblesse du char Saint-Chamond était son train de chenilles beaucoup trop court et sujet à de fréquents déraillements. La guerre prend fin avant que les chars Saint-Chamond ne soient entièrement remplacés par des chars lourds britanniques.
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
SAUMUR 2017 - SAINT CHAMOND -
Lire la suite

SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -

28 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #Vehicules Militaire, #maquettes, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #americains, #blindés, #ww2

Le char M24 Chaffee (ou Light Tank M24) était un char léger produit par les États-Unis et utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale et dans les conflits d'après-guerre comme la guerre de Corée. Il fut désigné Chaffee par les Britanniques en l’honneur du général Adna Romanza Chaffee, qui avait contribué au développement des unités blindées dans l'armée américaine.
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
Équipage 5 (Chef de char, tireur, chargeur, pilote et copilote) Longueur 5,56 m Largeur 3 m Hauteur 2,77 m Masse au combat 18 400 kg Blindage (épaisseur/inclinaison) Blindage 9,5 à 38 mm Armement Armement principal 1 canon de 75 mm M6 (48 obus) Armement secondaire 2 Mitrailleuses Browning 1919 (3 750 balles) et 1 mitrailleuse M2 de 12,7 mm (440 balles) Mobilité Moteur 2 Cadillac 44T24 soit 16 cylindres Puissance 220 à 300 ch (164 à 220 kW) Suspension Barre de torsion Vitesse sur route 56 km/h (40 en tout terrain) Puissance massique 11,96 à 16,3 ch/tonne Autonomie 161 km
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE - SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
SAUMUR 2017 - CHAR M24 CHAFFEE -
Lire la suite

SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER AUSF A N° - 211 -

28 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #Vehicules Militaire, #dioramas, #maquettes, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #Saumur, #blindés, #allemands

Pzkpfw V Panther Ausf A n°211 du musée des blindés de Saumur Les premiers modèles du Panther Ausf A sont sortis des lignes de production en août 1943. Il remplace alors le Panther Ausf D. Le modèle A présente deux évolutions par rapport au modèle D. Tout d'abord la mitrailleuse de caisse est maintenant montée dans un système blindé nommé "kugelblende". Autre modification, le tourelleau du chef de char avec épiscopes et rail circulaire permettant la fixation d'une mitrailleuse anti-aérienne. Les trappes annexes sur la tourelle sont supprimées. Le Panther pèse 44,8 tonnes et mesure 8,86 mètres de long et près de 3 mètres de haut. Son moteur Maybach développe 700 ch pour une vitesse sur route de 55 km/h avec une autonomie de 250 km (sur route). Près de 2.000 Panther Ausf A ont été produits de août 1943 à juin 1944. Le Panther Ausf A n°211 construit en juin 1944 par MNH est en état de marche. D'après quelques recherches sur internet 14 épaves de Panther auraient été nécessaire pour le remettre en état et l'équiper. Il est ainsi couramment présenté au public.
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
SAUMUR 2017 - Pzkpfw V PANTHER  AUSF A N° -  211 -
Lire la suite

SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm

19 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #demonstrations, #russe, #blindés, #musée

- Gvozdika 2S1 est un obusier automoteur soviétique de calibre 122mm. Il s´agit d´une version MT-LB APC. “2S1” de la désignation GRAU. La désignation alternative russe est SAU-122, mais dans l´armée russe il est connu sous le nom Gvozdika (œillet).

-

paramerty

- Le 2S1 peut être entièrement amphibie avec une petite modification mais s´il se trouve sur l´eau, il est entrainé par ses chenilles (patinage des chenilles). Il a une NBC protection. L´arme principal est un canon 2A31.

Le 2S1 est équipé d´un système mécanique de chargement, qui permet de tiret jusqu´aux 5 coups par minute.

 
Masse:15.700 kg
Type de moteur:V-8, 300 hp, diesel
Vitesse maximale:60 km/heure
Longueur total de châssis:7.26 m
Hauteur totale:2,72 m
Largeur totale:2,85 m
Vitesse maximale sur la route:
- Vitesse maximale hors route:30 km/heure.
- Vitesse maximale en franchissement aquatique 4,5 km/heure.
Arme principal (calibre, type, nom)122 mm, canon, 2A 31
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
SAUMUR 2017 - Obusier automoteur 2S1 Gvozdika 122 mm
Lire la suite

SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2

19 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #demonstration, #ECHELLE 1, #musee

- Pour remplacer sa bonne vieille Jeep, l’armée américaine lance un appel d’offres, remporté en 1951 par Ford. Neuf ans plus tard débarque la MUTT M 151, un véritable tout-terrain disposant enfin de quatre roues motrices et indépendantes.

- En 2010 se fêtait le 70e anniversaire de la naissance de l’ancêtre de tous les 4x4 actuels : la fameuse Jeep Willys MB (ou Ford GPW) ayant équipé l’armée américaine ainsi que l’ensemble des troupes alliées durant la Seconde Guerre mondiale, et bien d’autres régiments jusque dans les années 60. Mais on ne peut passer sous silence une autre célébration, celle de la M 151, ou « Military Utility Tactical Truck » (MUTT), dernière génération de jeep de l’US Army, qui a eu 50 ans cette même année. Plus discrète que son aînée symbolisant la « liberté retrouvée », la MUTT est liée à la guerre du Vietnam au cours de laquelle elle fut utilisée, avant de laisser sa place, en 1985 et après 256.000 exemplaires produits [1], au gros Hummer découvert en 1991 lors de l’opération Tempête du désert en Irak.
Précisons que la présentation de ce véhicule est faite par un collec­tionneur d’ex-jeeps militaires passionné par leurs aspects techniques et par une pratique des plus pacifiques : la randonnée à travers routes et pistes tant en France qu’à l’étranger (voir Gazoline 137, août-septembre 2007, et 163, janvier 2010). Je vous épargnerai donc un historique que vous trouverez sans peine en naviguant sur la toile pour simplement rappeler qu’entre la MUTT et la Jeep MB, il a existé un modèle intermédiaire, la Willys M 38 A1, qui tout en bénéficiant d’améliorations techniques (moteur culbuté, allumage 24 V, circuit électrique étanche, etc.) conservait la même transmission (transfert + réducteur + essieux rigides). Ce n’est qu’ensuite que l’US Army a lancé un appel d’offres pour une jeep plus moderne combinant légèreté, franchissement en tout-terrain, performance routière, possibilité de parachutage et facilité de maintenance, qui sera remporté par Ford en 1951. Il faudra neuf années de développement au constructeur pour faire valider cette M 151 arrivée donc en 1960, suivie d’une version A1 en 1964 et d’une A2 en 1970, après modification de la suspension AR.
La M 151 se distingue de ses aînées par :
• Une caisse autoporteuse en acier remplaçant le classique couple châssis/carrosserie. Dans l’optique gain de poids, un prototype en alu­minium fut développé, mais non retenu en raison d’un manque de rigidité face aux contraintes d’utilisation.
• Une suspension à quatre roues indépendantes. On dit que l’armée américaine, présente en Europe à l’époque, n’était pas restée indifférente devant cette technique utilisée sur la Munga, développée par DKW pour les besoins de la jeune Bundeswehr.
• Un moteur à essence culbuté à 4 cylindres de 2,3 l développant 71 ch à 4.000 tr/mn, avec un couple de 17,7 mkg à 1.800 tr/mn. Refroidissement par eau, pompe à essence électrique sur l’A1, puis mécanique sur l’A2.
• Une boîte de vitesses à quatre rapports AV/un AR + une boîte de transfert pour l’enclenchement du pont AV. C’est donc un 4x4 non permanent dont la première, considérée comme extra-courte, est réservée au franchissement difficile. La boîte de transfert autorise le passage en 4x4 sans être à l’arrêt, ce qui rend la conduite plus souple. Enfin, en 4x2, on démarre toujours en seconde.
• Un circuit électrique 24 V blindé et étanche avec alternateur et allumage à vis platinées sur l’A1, puis électronique sur l’A2. La version destinée au fameux corps d’élite des Marines est dotée d’un schnorkel et d’un tuyau d’échappement surélevé avec mise en surpression du réservoir d’essence, autorisant des débarquements jusqu’à 1,50 m de profondeur.
La grande originalité de la MUTT réside donc dans sa suspension. Exit les essieux rigides avec leurs coups de raquette en tout-terrain. Les pistes caillouteuses de l’Atlas et du Grand Sud marocain des éditions 2007 et 2009 du rallye-raid Africa Gazoline furent des parties de plaisir pour l’auteur de ces lignes, également propriétaire d’une Willys MB, donc à même de faire la différence ! Cette suspension comprend à l’AV deux doubles triangulations avec chacune un ressort hélicoïdal traversé par un amortisseur hydraulique. De même pour l’AR, avec une simple triangulation. Sur l’A1, cette dernière est fixée perpendiculairement à l’axe longitudinal du véhicule, lui donnant ainsi une silhouette caractéristique (roues inclinées vers l’intérieur à vide) similaire à celle que l’on connaissait sur les Estafette, Floride et autres Cocci­nelle Volkswagen vues de l’arrière. Conséquence pratique sur le comportement de l’A1 : une tenue de route survireuse laissant à désirer, notamment lors d’une brusque prise de virage à plus de 30 ou 40 km/h !
A la suite de nombreux accidents, l’enquête menée par le département de la Défense américain en 1967 [2] mettra en cause la conception de cette suspension AR. D’où la modification de l’ancrage de la triangulation qui ne sera plus perpendiculaire, mais parallèle à l’axe longitudinal du véhicule, maintenant ainsi les roues AR verticales et donc la voie constante. Cependant, n’oublions pas que ces accidents ont essentiellement eu lieu dans un contexte de guerre avec de jeunes recrues plus ou moins conscientes des risques de conduite de ces engins avant tout faits pour le tout-terrain, et dont les pneumatiques type military n’avaient rien de « directionnel »... Rouler aujourd’hui avec des ex-jeeps militaires implique un minimum de bon sens, notamment savoir anticiper. A partir de là, leur comportement ne présente pas plus de risque qu’avec un autre véhicule. Depuis dix ans, votre narrateur effectue chaque année entre 5.000 et 10.000 km au volant de sa M 151 A2, avec pour règle une vitesse maxi de 80 km/h sur route, bien qu’elle soit conçue pour atteindre 105 km/h. Les pneus military ont été remplacés par une monte plus mixte qui est celle des jeeps Peugeot P4 de l’armée française (Uniroyal 700 x 16, dessin à pavés).
 

[1] La M 151 sera fabriquée par trois constructeurs : Ford (144.000), Willys/Kaiser (24.000) et AM General (88.000). Sur un total estimé à environ 256.000 exemplaires selon Ken Whowell, une certitude : les différents contrats de l’armée américaine ont porté sur 175.543 unités, le solde étant destiné à des armées étrangères.
[2] Au cours de l’année 1967, la M 151 a été impliquée dans 3.538 accidents, causant 104 décès et 1.858 blessés. 36 % étaient dus à des retournements, le reste étant de plus classiques collisions entre deux véhicules.
- Article trouvé sur :  http://gazoline.net/article2.php?id_article=1494
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
SAUMUR 2017 - MUTT M151 A2
Lire la suite

SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)

19 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #M113, #Vehicules Militaire, #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #dioramas, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #americains, #militaire, #ECHELLE 1

- Le M113, APC (Armored Personnel Carrier), est un engin de transport de troupe blindé américain produit en quantité par FMC (Food Machinery Corp) pour l'armée US.
Son blindage est en alliage d'aluminium, ce qui le rend plutôt léger (12 à 14 tonnes). Il est véloce (66 km/h) et peut être aéroporté et flotte.
Il permet de transporter en plus de l'équipage de 2 hommes, 11 passagers dans une relative sécurité. En réalité, il est vulnérable aux roquettes antichar.
Il est armé d'une mitrailleuse Browning 12,7 mm M2.
A partir de 1964, il est remplacé par une version Diesel.
-

Fiche technique


Le transport de troupe blindé M113 est propulsé par un moteur Detroit Diesel de 265 ch. Il est couplé à une boîte de vitesses automatique à 3 rapports Allison.
La vitesse maxi est de 67 km/h et son autonomie est de 480 km sur route.
Construit à plus de 80 000 exemplaires et utilisé par une cinquantaine de pays, le M113 a connu de nombreuses versions et des équipements divers (blindages supplémentaires, canon, grue...).

SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
SAUMUR 2017 - Transport de troupe blindé M113 (1960)
Lire la suite

SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -

7 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #francais, #armes, #ECHELLE 1

- EBR (Engin Blindé de Reconnaissance) produit dès 1951 par Panhard, l’EBR présente plusieurs innovations techniques intéressantes : de conception symétrique il peut circuler indifféremment dans les deux sens. Il dispose de deux postes de conduite, 8 roues motrices dont 4 relevables autorisant ainsi une vitesse de plus de 100km/h sur route.

- Équipage : 4 hommes
Longueur (m) : 6,15  / Largeur (m) : 2,42  / hauteur (m) : 2,24
Armement principal : 1 Canon de 75mm SA 49  / Armement secondaire : 3 mitrailleuses de 7,5mm 
Munitions : 56 obus
Poids en ordre de Combat (kg) : 13 000
Puissance (max.) : 200 cv
Garde au sol (m) : 0,34 à 0,42
Autonomie (km) : 630

SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
SAUMUR 2017 - PANHARD EBR -
Lire la suite

SAUMUR - 2017 - Le CHAR RENAULT FT -

7 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #Vehicules Militaire, #FIGURINES, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #francais, #1914-1918

Le Char Renault FT (souvent improprement nommé FT17 ou FT-17) a été le véhicule de combat blindé et chenillé le plus efficace de la Première Guerre mondiale. Environ 3 700 chars FT sortirent d'usine en dix-huit mois, la plupart fabriqués chez Renault, mais aussi chez Berliet, SOMUA et Delaunay-Belleville. Le Renault FT allait définir le type même du char de combat moderne : armement en tourelle pivotante tout azimut, groupe moteur situé à l'arrière et chenilles débordantes à l'avant. Le char Renault FT a été fabriqué sous licence aux États-Unis (950 chars) à partir de 1918, puis utilisé par l'armée américaine pendant les années 1920-30 sous le nom de « 6 Ton Tank ». Enfin, il fut coopté et utilisé à la même époque par l'URSS sous le nom de « Russki Reno ». Le Renault FT est resté en service réduit dans l'armée française jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. Il fut utilisé en petit nombre par la Wehrmacht, après 1940, à des tâches de maintien de l'ordre et d'entraînement.

SAUMUR - 2017 - Le CHAR RENAULT FT -
SAUMUR - 2017 - Le CHAR RENAULT FT -
SAUMUR - 2017 - Le CHAR RENAULT FT -
Lire la suite

SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -

7 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #SAUMUR, #americains, #blindés

- Demonstration

-

Le M4 Sherman est le char américain produit en plus grande quantité pendant la Seconde Guerre mondiale. Près de cinquante mille exemplaires (toutes versions confondues) furent produits[.

Son surnom de « Sherman » lui est attribué par les Britanniques, quand ils reçoivent leurs premiers exemplaires dans le cadre de la loi de prêt-bail, continuant leur tradition de donner aux chars d'origine américaine le nom d'un général de la Guerre de Sécession. L'US Army adopte par la suite ce surnom, et le Medium Tank M4 est dès lors appelé « M4 Sherman ». Les Soviétiques surnomment les leurs « Emtcha ».

Conçu comme la deuxième phase (la première étant le M3 Lee/Grant) d'un programme massif de fabrication de chars moyens pour les États-Unis et leurs alliés, le Sherman surprendra agréablement les soldats de la VIIIe armée britannique lors de son baptême du feu en Afrique en 1942. Mais la confrontation avec les dernières générations de chars et d'armes anti-char allemands à partir de 1943 et surtout après le Débarquement de Normandie, révélera des faiblesses dans le domaine de l'armement et du blindage qui ne seront qu'en partie corrigées au cours du conflit. Néanmoins, le M4 Sherman, disponible en grandes quantités, très fiable mécaniquement et constamment amélioré, sera un acteur majeur de la victoire alliée.

Char emblématique du Front de l'Ouest, le M4 Sherman est le second char le plus produit de la Seconde Guerre mondiale à 50 000 unités, derrière son équivalent du Front de l'Est: le T-34 soviétique produit à 60 000 unités pendant la guerre.

Le M4 Sherman servira encore lors de nombreux conflits de la guerre froide. Notamment la guerre de Corée, les conflits israélo-arabes, et la deuxième guerre indo-pakistanaise de 1967 au cours de laquelle il sera employé par les deux camps.

SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
SAUMUR - 2017 - Le SHERMAN -
Lire la suite

SAUMUR 2017 - Le CENTURION -

7 Juin 2017 , Rédigé par ALLIS CHALMERS Publié dans #MAQUETTES DIORAMAS MILITAIRE, #Vehicules Militaire, #RECONSTITUTION, #EXPOSITIONS, #Saumur

- Démonstration.

- Le Centurion est le premier char de bataille britannique de l'après-guerre. Il est souvent considéré comme l'un des meilleurs chars d'assaut britanniques de tous les temps. Conçu pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi en Europe, mais trop tard pour le combat actif. Il a servi pendant la Guerre de Corée, où il aurait surpassé les chars américains et soviétiques.

Il fut l'une des conceptions de chars le plus largement répandue, équipant de nombreuses armées dans le monde. Un petit nombre était toujours en service dans les années 1990.

En Suisse, sa tourelle a régulièrement été démontée et placée dans des ouvrage bétonnés, connus sous le nom de Centi, pour interdire les accès routiers à d'autres chars.

De la classe des 50 tonnes, il fut produit en plusieurs versions. Les mieux armés disposaient d'un canon de 105 mm et les mieux blindés d'une protection de 152 mm. Seul point faible, son moteur de 635 chevaux limités sa vitesse à 35 km heure environ

SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
SAUMUR 2017 - Le CENTURION -
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>